L'histoire du palmier qui pleure

Publié le par Sahih Din

 

L'histoire du palmier qui pleure


Le Prophète Mohammed avait pour habitude de s'appuyer sur un tronc de palmier pendant qu'il faisait le sermon du vendredi à la mosquée de Médine.

Un jour, on lui proposa de lui construire un minbar
où il se tiendrait pour faire le sermon et il accepta.
Quand la chaire fut installée et que le vendredi vint, le Prophète monta sur la chaire pour débuter son sermon. C'est alors que le tronc de palmier émit un gémissement de douleur : il ne supportait pas la séparation du Prophète !

Le Prophète accourut vers lui et passa sa main sur le tronc, alors le palmier se calma.

Petite sœur, petit frère, tu as peut-être du mal à croire à cette histoire mais elle s'est réellement passée ! Ce miracle est attesté par plusieurs témoins parmi les compagnons du Prophète : 'Ubayy Ibn Kab, Jâbir Ibn Abdillâh, Anas Ibn Mâlik, Abdullâh Ibn Omar Ibn Al-Khattâb, Abdullâh Ibn Abbâs, Sahl Ibn Sad, Abu Saîd Al-Khudri, Burâ'idah Ibn Al-Hasib Al-Aslamî, Om Salamah, Al-Mottalib Ibn Abi Wadâcah As-Sahmî.


An-Nasâ'î raconte :
"Les gens se mirent à pleurer quand ils entendirent le tronc gémir jusqu'à ce que le Prophète l'eut consolé en passant sa main dessus."
Le Prophète dit :
"Par Celui qui possède mon âme, si je ne l'avais pas consolé, il aurait continué ainsi jusqu'au jour du Jugement Dernier."
 
 
 
 

Publié dans ADORATIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article