Pour éloigner la tristesse et les soucis

Publié le par Sahih Din

 

 

"O mon Seigneur! Je suis Ton esclave, le fils d'un esclave à Toi et le fils d'une esclave à Toi, certes oui mon front est dans Ta main, Ton arrêt sur moi est exécutoire et le destin que tu m'as prescrit est bien juste, je Te demande par chacun de Tes noms que Tu T'es donnés, que Tu as révélés dans Ton Livre, ou que Tu as enseignés à l'une de Tes créatures, ou que Tu T'es réservés dans Ta science secrète, (Je te demande) de faire en sorte que le Coran soit le printemps de mon coeur, la lumière de ma vue, la cause qui dissipe ma tristesse et qui éloigne mes soucis et mes chagrins. Et il n'y a de puissance ni de force que par Dieu".



"Allâhomma innî 'abdoka, wabno 'abdika, wabnou amatika nâçiyatî biyadika, mâdin fîya hokmoka, 'adlon fîya qadâoka, as-aloka bikollis-min Houwa laka, sammaîta bihi nafsaka, awanzaltaho fî kitâbika aw'allamtaho ahadan min khalqika, awista' tharta bihi fî'ilmi-ghaîbi'indika, an taj'ala al Qor-âna rabî'a qalbî, wa noûra baçarî, wa Jalâa hoznî, wadhahâba hammî. Lâ hawla walâ qouwata illâ billâh".


A ce propos, Ibn Mas'oud nous rapporte que le prophète Mohammed(paix et salut sur lui) a déclaré :"Il ne se trouve aucune personne qui récite cette invocation sans que Dieu n'éloigne d'elle ses soucis et ses chagrins en les remplaçant par de la joie".

 

 

Publié dans ADORATIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article